[FRA] Restaurer des jantes en s’éloignant de ses sous, partie 2 : ponçage, peinture, finitions

Et nous voila donc au bouquet final, la peinture.

J’avais ramené du boulot pour mes congés en France.

Une ligne de mort aussi : pas plus de 2 jours pour poncer – dégraisser – peindre (apprêt, base et vernis).

En réalite, en comptant les touches finales c’est plutôt 4 jours dessus.

J’ai donc commencé par un ponçage grain 320 Machine puis 400 sec & main.

Après j’ai dégraissé au diluant, malgré ses inconvénients (masque obligatoire) il est plus efficace que le white spirit pour vraiment décontaminer la surface.

Puis j’ai masqué. Et ca a pris du temps, c’est bien la taché ingrate mais essentielle qu’on oublie facilement dans le budget prévisionnel.

J’ai commencé par l’apprêt sur les tonneaux coté freins puis centres verso puis recto.

Mon raisonnement c’est que le verso pouvait sécher en même temps que je peignais l’autre face car à ce moment là bien qu’à plat les centres reposaient sur la surface de fixation qui elle est couverte.

Le craquage commence un peu là car j’ai non seulement achété des centres roues sans logo taille MB (75mm) peint en noir satiné mais il a fallu l’apprèt plastique uniquement pour ces centres (+14 € rien que pour ces centres…)

Après ponçage 600 sec & main en douceur hein pour égaliser l’apprêt pas plus.

Dégraissage en douceur lui aussi au white spirit.

Et on pose la base en deux couches, 15-20 minutes d’intervalle. Comme évoqué en partie 1 la base c’est ce fameux bleu-noir à la fois des jantes AMG de l’époque mais aussi le coloris de base (avec Smoke Silver) de la W201 190e 2.3-16s voiture chère à mon coeur.

Blauschwartz métallisé code DB199.

Cette peinture m’a semblé difficile à appliquer, même en secouant bien après les 2 minutes règlementaires et par une température supérieure à 20°C des petites projections noires apparaissent.

Sur ma 190e 2.3-16s ces mêmes projections étaient visibles à l’œil nu donc ca ne m’a pas trop inquiété…

De même c’est les risques de la peinture à la bombe.

Puis on attend deux heures et théoriquement on vernis dans la foulée.

Il était déjà tard ce jour là et vu la rosée qu’on s’était pris la veille je préférai repousser au lendemain.

En ayant commencé par le recto il fallait attendre LONGTEMPS pour commencer à s’occuper du verso.

Après 3 jours je revenais à la charge.

Même étape que plus haut ponçage dégraissage base re-dégraissage et vernis, tout ca dans l’après midi.

le lendemain en ayant laissé 24h au vernis pour sécher commencèrent les petits extras : notamment le poli lustrage.

On commence par un ponçage à l’eau savonneuse + tampon 3M #3000.

Séchage, dégraissage et polissage avec un composé abrasif.

Le lustrage se fait normalement avec une polisseuse, qui, dans le cas de ce vernis bien jeune j’ai préféré laisser à la remise.

Polissage à la main donc qui a pu enlever les imperfections qui sont venus se coller du fait de la ventilation, euh naturelle, mais qui n’a pas enlevé la peau d’orange.

J’y reviendrai l’année prochaine quand j’aurai la certitude de ne pas foiré 50h de travail à cause d’un pad trop abrasif ou d’une trop forte vitesse de rotation de la polisseuse. C’est aussi ça, apprendre…

Budget final

Total partie 2

Peinture centres DB 199 blauschwartz 20 EUR

Peinture tonneaux et centres cote frein 23.90 EUR

Vernis et Apprêts 89.1 EUR

Total peinture 133 EUR

Fournitures de poncage 7.5 EUR

White Spirit 2 EUR

(ponçage à l’eau & poli lustrage, 3M système 3 étapes environ 40 EUR la bouteille, tampon 3M #3000 2 eur unité ?)

Non inclus car déjà en stock.

Visserie type BBS RC, acheté sur SSR hardware (attention le RU ce n’est plus l’Europe les droits de douane ont repris)

Prix 104 EUR + 26 EUR droits de douane = 130 EUR

Les écrous d’origine ont été réutilisés, ce qui n’est pas forcement une bonne idée, je ferai une mise a jour dans le temps.

Néanmoins il est recommandé de toujours remplacer les écrous qui ont été serrés au couple.

Partie 2 = 272.5 EUR

Total Général : 42 + 272.5 = 314.5 EUR

Voila le moment de conclure sur cette experience.

A part une expérience de peinture partielle un peu décevante sur une paire de jantes, j’étais un novice complet en peinture bombe.

J’avais trouvé ces jantes relativement pas cher et j’estimais que ce serait des cobayes idéales, facilement demontables (mensonge) pour pouvoir être restaurées au fur et à mesure, et suffisamment rares pour que ce soit intéressant; pas juste un autre tutoriel pour repeindre des jantes d’Audi A3 en noir mat.

Bon le problème le pas cher c’est bien mais ca prend du temps, 50h en comptant toutes les opérations afferantes.

De même, si le résultat final me plait beaucoup j’ai perdu en esprit DIY pas cher en voulant suivre un thème précis.

Mais n’empêche je peux dire sereinement que j’ai les jantes de ma voiture rêvée (Mercedes 300E 3.4 AMG); c’est déjà pas mal.

Pour finir, je mettrais, pour les curieux, le coup total de ces jantes en incluant prix d’achat et rapatriement depuis le Japon.

Prix d’achat (Mars 2021) : 840 EUR

Cout de livraison 240 EUR ( par bateau c’est moins cher…).

Cout total du set : 1434.5 EUR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s