EVO II / « Céginus » par Speedline [W201 ,124, R129]

La sortie de la dernière itération ultra-aggressive de la mercedes W201, la 190e 2.5-16 EVO II, présentée pour la première fois au Salon de Genève de 1990, marqua une sorte de point de crue maximale dans l’histoire de la marque à l’étoile. Pour certains, l’allure de l’auto était par trop pompeuse et excessive (pour une voiture destinée à la route), pour d’autres son exubérance de bon gout était seulement égalée par la Ferrari F40…

Au centre de cette mélée se trouvent encore les jantes EVO II à 6 branches fabriquées par le spécialiste italien Speedline.

IMG_20170615_150351

Un éclaircissement : peinte ou polie ?

Il est à noter que ces jantes forgées monoblock furent originellement montées sur la 500 E puis E500 en option. C’est la monte de la série limitée à 500 exemplaires « limited ». Dans cette version la finition est polie / vernie, non peinte.

Les jantes de SL R129, notamment les séries limitées (bien qu’ayant été disponible en concessions a plusieurs occasions : séries limitées Mille Miglia, Sterling Moss…) reprennent les mêmes jantes avec un numéro de série différent (B66470061 ) et une finition peinte cette fois. C’est cette finition là qui est utilisée par la 2.5-16 EVO II.

Nous y sommes.

Le shérif de l’autobahn

Ces jantes légèrement concaves (une audace non négligeable pour l’époque ) en étoile de shérif ont eu une importance majeure pour les Mercedes récentes, et à ce titre sont très recherchées. Elles ont équipées les modèles sportifs et luxueux les plus fameux de l’ère pré-rachat AMG, cette époque si lointaine où il était demandé, parfois, au bras droit du conducteur de changer lui-même les rapports de vitesse.

IMG_20170615_150706

L’expression point de crue maximal n’est pas anodine. Dorénavant Mercedes laissera la sportivité à AMG, qui, dans un premier temps apposera son logo sur les jantes du pool de pièces Mercedes, par exemple pour les options « pack AMG », ou fera appel à des experts renommés (OZ racing, BBS) pour les jantes résolument haut de gamme, c’est à dire pour les vrais modèles AMG. Dorénavant AMG possède une force de production bien supérieure, et se fournit directement chez Fuchs, comme le département Motorsport chez BMW ou RennSport chez Audi.

IMG_20170615_150043

Un an plus tôt, la sortie de la précédente itération, la 190 2.5-16 EVO 1 trahissait un certain mouvement de désinvestissement dans la R&D et la mis à mal du mythe du sur-conçu, sur-pensée (La W201, il faut le rappeler, avait couté près d’un milliard de marks pour être développée). Ainsi cette voiture était équipée des gullideckel en 16 pouces qui étaient, ô sacrilège, coulées et nons forgées, du fabriquant Lemmerz. C’en est à se demander si OTTO FUCHS KG avait eu le mémo…

Ces controversées EVO I sont traitées plus en détails ici.

A noter qu’il sera demandé à Speedline de produire des jantes de même dessin, mais avec un largeur permettant de les monter sur des modèles moins tournés vers le circuit que la EVO II, en effet cette dernière bénéficie de voies élargies, pour laisser passer les belles bandes de caoutchouc en 245 de large. Cette jante là, la Céginus révisée, ou « EVO II non EVO II », sera proposée en option à partir de la SLK R170, sorti en 1996. Elle fera une belle carrière car elle permettra, entre autres, aux possesseurs de 190 non EVO II (soit 1 200 000 – 502 personnes) d’émuler le look « Sherif du DTM » , car elles sont montables sur bien des modèles Mercedes (pour la 190 2.3-16 monte recommandée : 205/40/17 AV et 215/40/17)

Ratio de rareté

10/10. Tout les superlatifs et même plus s’appliquent à la quête de ces EVO II là.

Elles ne sont plus disponibles en concession et n’ont équipés que les modèles les plus exclusifs de la marque (d’autant plus que leur propriétaire ont souvent une approche conservatrice de la personnalisation ).

Aussi comme on dit en économie, l’offre n’est ni abondante ni liquide, elle est belle et bien visqueuse comme de la graisse au lithium. Quelques sets sont disponibles sur ebay.com, entre 1700 et 2500€, la qualité est très variable, la plupart des intervenants sur le marché connaissent la rareté de la pièce et fixent les prix selon l’humeur du moment.

La production des « EVO II non EVO II » a été arrêté récemment.

Au niveau français, une veille quotidienne (et active!)  sur un site de petites annonces bien connu a permis de dénicher deux sets, en plus de 18 mois. Il faut s’armer de patience. Mais cela en vaut la peine.

Details techniques

Les EVO II polies / vernies : 124 401 17 02. 8,25 X 17 H2 ET 34

les EVO II peintes : B66470061 / 2014011202. 8,25 X 17 H2 ET 34

Les EVO II « non EVO II » : 1704011702 7,5 X 17 H2 ET 37

2 commentaires sur “EVO II / « Céginus » par Speedline [W201 ,124, R129]

  1. bonjour
    je serait interesse par l achat de jantes les EVO II peintes : B66470061 / 2014011202. 8,25 X 17 H2 ET 34
    sont elle toujours disponible merci
    cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s